Un modéliste à l'honneur

06 avril 2010

Interview Yves Rasseneur

IMG_2782

yves pose devant son module avec la CC65000

Philippe : Yves, bonjour, tu es retraité mais avant tu faisais quoi  ?

Yves : j'étais éclairagiste, je faisais des études d'éclairage public, de grands espaces et d'illuminations, je suivais les commandes et m'assurait de surveiller les installations, pour une trés grande marque internationale, je suis à la retraite depuis 18 mois.

Philippe : Comment es tu venu au modélisme ?

Yves : Je suis venu au modélime ferroviaire à noël 1954, le jour ou le bon pére noël à déposé pour mes deux fréres et moi, un magnifique train Hornby en 0 ( matériel que j'ai toujours conservé depuis 1954). Le président du club d’Orléans André Pinat est mon maître modéliste ! Président depuis 30 ans qui est bien à l’image de notre président moteur et volontaire.

Philippe : Alain T. c’est parti pour 30 ans !!!! tu es venu comment au club ?

Yves : Mon gendre qui a rencontré notre président et a pris une carte en pensant que cela m’intéresserait.

Yves accepte de prendre la pose avec 2 de ses fans,

IMG_2787

que vous reconnaitrez!!!

PR : sans trahir un secret je crois savoir que tu es aussi adhérent d’un autre club ? dis nous le meilleur c’est le notre ?

Yves : c’est une vieille histoire, aujourd’hui je m’investi à 100% dans mon club de Montpellier. D’ailleurs 6 transfuges sont aujourd’hui au club

Philippe :tu es notre bibliothécaire attitré ce rôle te convient ?

Yves : Oui je me régale, je voudrai simplement profiter de l’occasion pour demander aux adhérents d’être plus rigoureux dans le rangement et le suivi des revues empruntées. Je rappelle que Loco revu et Ferrovissime sont à la disposition de tous.

Philippe : Tu es certainement un des plus grand collectionneur du club ? Tu sais combien tu as de loco ?

Yves : Il faut dire que j’ai commencé il y a plus de 53 ans, j’étais adèpte du HO et un jour ma belle mère ma offert un TGV qui faisait 2.40m et je me suis dis comment pourras tu faire tourner cette rame. Je connaissais André PINAT, qui participait aux "journées du modéle réduit à TOURS, nous avons sympathisé et quelques années plus tard, c’était parti pour le "N".

Philippe : Je m’excuse d’insister mais est ce que je peux en savoir plus ?

Yves : J’avais un parc de 36 locos en HO,j'en ai gardé 2  la BB9004
et racheté  en mars dernier la diesel  CC 060 DB sonorisée  (j'en avais 3 en Hornby ACHO, revendues à mes collègues du club, c’était mon modèle de prédilection), et aujourd'hui j'ai un peu plus de 100 machines en "N"

Philippe : Tu as un réseau personnel pour faire rouler tout ça ?

Yves : Pas encore je fais tourner mon matériel au club. J’envisage quand même de faire un réseau modulaire en N ce qui faciliterai le rangement.

IMG_2788

Une exceptionnelle septuplette de CC72000, le privilège du journalisme!!!

Philippe : Côté matériel roulant quel est ton modèle favoris choix difficile pour toi au vu du parc important de ton matériel?

Yves : Je suis un passionnée de la CC72000, j'en possède 12(donc un peu plus que sur la photo) dans différentes livrées et toutes avec des numéros différents bien sûr.

Philippe : Quel va être ton prochain achat ?

Yves : J’ai en commande la CC7100 Mistral, une A1A A1A et une CC 65000 65000 "INFRA" pour me faire plaisir à moi (égoïsme) et  faire un clin d’œil à l'un de nos collègues (je pense que tout le monde comprendra à qui je fais allusion).

Philippe : Tu vois l’avenir du club comment, quel est ton projet pour cette année au club ?

Yves : Plein d’ambition, avec tout le monde qui avance dans le même sens. Je suis sur le projet N avec la création d’un embranchement.

Philippe : Yves merci et donc n’hésitez pas à consulter et emprunter les revues pour votre plaisir.

Posté par cody34 à 18:48 - Permalien [#]

31 janvier 2010

interview Christophe Laissac

Photo_004

Christophe devant la halte montagnarde avec la BB22635 fret HO et N

Philippe Richard : Professionnellement, tu fais quoi à la SNCF  ?

Christophe Laissac : Après une formation de chef de district (responsable de la maintenance d’un secteur géographique), je suis au Centre Régional Opérationnel de Montpellier en charge du suivi des travaux et des incidents sur les voies exploitées de la région Languedoc-Roussillon sans oublier une partie de l’Aveyron qui m’est chère (Ligne Séverac–Rodez qui passe par un célèbre village…).

PR : Tu es un des deux artisans de la reprise de ce club qui, en peu de temps, est devenu un club bien vivant. Quel est ton regard sur cette réussite ?

CL : Beaucoup de satisfaction, fier de la réussite de la mise en place de chef de projet ou chacun se prend en charge et de l’implication d’une grande partie des membres actifs comme à l’occasion de la dernière exposition à Arles et toujours dans une super ambiance.

PR : Un petit mot sur la trésorerie du club. En tant que grand argentier qu’en dis-tu ?

CL : Les derniers bilans comptables sont satisfaisants, la gestion est saine et les investissements portent leurs fruits. Nos réseaux sont de plus en plus opérationnels.

PR : Vous faites du modélisme en famille chez les Laissac : pas moins de trois Laissac membres de notre club, vous faites des WE modelisme ?

CL : Non, pas vraiment. Mais l’ouverture le samedi après-midi du club peut faciliter les choses avec mon fils pour partager cette passion.

IMG_0710

Le clan Laissac pose devant le réseau du club la scierie lors de l’expo de Juvignac

PR : J’ose te poser cette question que tout le monde au club a sur le bout des lèvres : pourquoi ce changement d’échelle ? Est-ce pour faire plaisir à notre président qui est un N iste invéteré ?

CL : Que tout le monde se rassure. Je reste fidèle au HO mais le renouveau du N avec l’apparition de nombreux modèles font que je pratiquerai les 2 échelles. Je vais me construire un réseau N et profiter du HO du club.

PR : Juste pour plaisanter : à quelle échéance tu penses prendre la relève du président ? Plus sérieusement quels sont tes projets au sein du club?

CL : Je suis bien à ma place. Il y a d’ailleurs un grand potentiel de prétendants. Il faut un certain caractère (si vous voyez ce que je veux dire) pour tenir ce rôle. Je compte sur le déménagement de nos locaux et de la proximité du centre aéré du comité d’entreprise pour faire plus de place aux jeunes. Et je souhaite que le club devienne un point d’ancrage du modélisme dans l’Hérault avec l’organisation d’un salon du modélisme reconnu

PR : Un peu de modélisme matériel roulant : quel est ton modèle favori ? Choix difficile pour toi au vu du parc important de ton matériel ?

CL : J’ai choisi la BB22635 fret pour faire le lien entre le HO et le N. Je présente les deux.

PR : Quel va être ton prochain achat ?

CL : L’autorail 73500 LR qui va sortir bientôt. Avis aux amateurs et en N, s’il vous plait, non sonorisé quand même.

PR : Tu vois l’avenir du club comment ? As-tu un message à faire passer à notre président ? La tribune est libre je me porte garant de ta liberté d’expression.

CL : Ne changeons pas une équipe qui gagne ! On ne peut pas demander une implication plus forte à notre président qui est déjà à fond. Il faudrait libérer et soulager le président de ses tâches afin qu’il puisse en profiter pour se divertir. Je l’ai d’ailleurs pris dans mon équipe pour le projet N... je vais m’occuper de lui !!!

IMG_2191

Une belle brochette de locos Fret au départ sur le réseau personnel de notre trésorier

PR : Christophe, merci. Comme on peut le voir, le club est entre de bonnes mains.

Posté par cody34 à 17:53 - Permalien [#]
16 novembre 2009

Maurice BREGUIBOUL

IMG_2597

Maurice pose devant le module du lac

Philippe RICHARD: Maurice quel est ton métier ?

Maurice BREGUIBOUL: retraité ancien cadre santé au CHU.

P.R. : A quand remontes ta passion pour le modélisme ferroviaire ?

M.B. : je suis peut être le seul au club mais je suis pas passionné et j’ai commencé le modélisme à 60 ans.

P.R. : En effet, tu t’y es mis tard, pourquoi une pratique si tardive ?

M.B. :il y a 2 ans je cherchais une activité pour me poser et en allant voir l’expo de Mauguio, je suis tombé sur le club qui exposait, et en discutant avec notre président j’ai décidé de me lancer dans le modélisme.

P.R. : c’est vrai que pour un non passionné tu t’y es lancé à fond tu as réalisé un réseau personnel impressionnant on peut le voir grâce au lien sur le site internet du club, combien cela t’as pris de temps ?

M.B. : j’ai travaillé 7 à 8h par jour pendant un an et demi, mais là j’ai mis en vente mon réseau car je veux passer à autre chose.

P.R. : Avis aux amateurs le réseau de Maurice est en vente!, tu restes quand même au club?

M.B. : Oui bien sur en fait créer et réaliser les décors me passionne plus que de faire tourner des trains. 

P.R. : Tu as réalisé deux modules junior la bergerie et le lac, quels sont tes projets au club?

M.B. : On est en train de finir notre nouveau module le « deal » avec Jean paul le challenge était de réaliser le module en 3 séances et on est en train de relever le défi. Et je suis en train de préparer une vidéo inédite du club mais chut c’est une surprise y compris pour moi.

P.R. : nous attendons cela avec impatience, qu’apprécies tu au club ?

M.B. : La convivialité, l’absence de compétition me conviennent parfaitement, l’éclectisme des adhérents et leur complémentarité sont un vrai atout du club.

IMG_2592

Les deux complices devant le DEAL

la_gare__6_

La fameuse gare de Maubrais

P.R. : ton réseau est de l’époque 3 ton modèle favori doit être de cette époque?

M.B : J’aime le matériel année 1960, j’ai un petit faible pour l’autorail Picasso.

P.R.: Quel va être ton prochain achat ?

M.B.: y’en aura pas comme je te l’ai dit je vends tout réseau et matériels roulants.

P.R.: Comment vois tu l’avenir du club ?

M.B.: l’ambiance est une vrai force et je pense que le déménagement pourrai nous permettre de rebondir et nous permettre d’évoluer avec des locaux plus adapté.

P.R. : Maurice merci et donc avis à tous la gare de MAUBRAIS est à vendre. Au fait si l’un d’entre vous retrouve la gare de Maubrais, merci de faire parvenir une photo à Maurice.

DSC02063

Le picasso attend le départ

Posté par cody34 à 20:50 - - Permalien [#]
02 juin 2009

Alain GRIMAUD

AGD_PN

Alain devant la maison de garde barrière qu'il a construit pour le réseau Oe du club



Philippe   RICHARD: Alain, un petit entretien pour   mieux te connaître, tu es cheminot mais que fais tu à la SNCF ?  

 

Alain GRIMAUD: Je travaille   à l’équipe caténaire de Montpellier depuis 1984.

 

P.R. : A quand remontes   ta passion pour le modélisme ferroviaire ?

 

A.G. : A mon plus jeune   âge, étant fils et petit fils de cheminot, je suis né à quelques pas du dépôt   de " racanié ".C'était le dépôt de la   ligne de Palavas. Ma mère m'y promené en direction   du pont des peyroliers (Montpellier). J’ai reçu une   piqûre de vaccin cheminot.

 

P.R. : Tu as transmis   le virus à ton fils on dirait car il ait aussi membre de club, vous faites du   modélisme en famille ?

 

A.G. : Oui je suis en   train de construire un réseau modulaire (10 modules) et je le mets au commande sur le réseau et moi je m’occupe des décors.

photo_interview_008

La relève ! Benoît pose devant un module du réseau familial


 

P.R. : Comment es tu   venu au club ?

 

A.G. . : Je dirai un peu par hasard, j’ai   croisé Alain (TICHET), que je connaissais pas, sur le quai de la gare avec loco revue dans les mains et je lui ai dit je viens   d’acheter le même et voilà la discussion s’est engagée et ma femme m’a même   encouragé donc voilà. Je suis par ailleurs adhérent de l’AFAC.  

P.R. : tu me donnes l’impression d’être un amoureux   du détail la première fois que je t’ai vu au club tu avais un drôle   d’appareil à la main (Grass Master) tu t’intéresses à la décoration?

A.G. : C’est vrai que   l’environnement m’intéresses, j’aime bricoler pour   faire de jolie chose avec peu de moyen.

P.R. : quels sont tes   projets au sein du club?

A.G. :Je vais fini la   maison de garde barrière sur le réseau O, les modules techniques du module   junior sont terminés et j’ai en projet de réaliser avec mon fils un module   junior d’une tranchée + pont route d’un site que je connais vers Cournonsec. Par la suite j’aimerai m’occuper de   l’organisation d’une expo du club pour faire partager avec les autres clubs   et extérieurs notre passion. Il me plairait aussi d’organiser des ateliers   d’échange d’astuces

P.R. : tu participes activement au club expo, nombreux envois de mail sur l’actualité, je te   verrai bien chargé de communication du club plus sérieusement dis moi ce qui te   plait dans le club ?

A.G. . : J’aime bien partagé, échangé et il y a une   très bonne ambiance au club un bon état d’esprit pas de compétition, je me   sens à l’aise.

P.R. : Un petit tour dans ton univers matériel roulant, quel est ton modèle favori ?

 

A.G. : J’aime le   matériel époque vapeur mon modèle fétiche est la 141 TA 416 JOUEF j’en ai 2   d’ailleurs que je fais rouler en double traction. J’aime bine l’ambiance   ligne de montagne les trains mixtes ( voyageurs,   marchandises)

photo_interview_006
La 141 TA 416 passe sur le viaduc

P.R. : Quel va être ton prochain achat ?

 

A.G.  : Comme François j’attends l’autorail unifié 150cv et l’autorail X2800 me plait   aussi. Je m’intéresse aussi à la vidéo ferroviaire j’ai une belle collection de   cassette VHS et je voudrais m’acheter un appareil qui me permette d’en faire des   DVD.

catenaire_alain_010
Alain est un "Ecureuil" !  Il prend souvent de la hauteur.

P.R. : Alain, ce fut   un plaisir, merci.

Posté par mmf34-att à 22:25 - - Permalien [#]
02 avril 2009

François SEGUI

BB63000FS

La BB 63000, le modèle préféré de François


Philippe RICHARD : François, tu es le premier à inaugurer cette nouvelle rubrique du modéliste du mois, pour apprendre à connaître un peu mieux les membres de notre club. Première question qui sera la seule personnelle quelle est ta profession ?

François SEGUI : Retraité depuis 6 années de la SNCF, originaire de l’Aude, j’ai fini ma carrière comme responsable communication au FRET. Je suis aujourd’hui bénévole au secours catholique, responsable, là aussi, de la communication.

P.R. : A quand remonte ta passion pour le modélisme ferroviaire ?

F.S. : A mon plus jeune âge.

P.R. : Qu’est ce qui te plais dans le modélisme ?

F.S. : Créer, imaginer des décors pour retrouver l’ambiance ferroviaire que j’ai toujours connue avec un père cheminot.

P.R. : Comment as-tu connu le club ? Qu’est ce qui t’a motivé pour adhérer ?

F.S. :J’ai travaillé avec Alain (notre président) que j’ai rencontré aussi lorsqu’il était dans un autre club. J’ai choisi de venir ici pour apprendre les techniques, savoir comment réaliser les décors, découvrir le digital, partager et profiter des expériences des autres.

P.R. : Tu as réalisé l’un des premiers module junior que tout le monde connaît au club "Le viaduc", d’où t’es venu l’idée ?

F.S. : Par hasard, des éléments traînaient sur des étagères, en mauvais état, j’ai voulu les mettre en valeur et créer mon décor. J’y ai ajouté des cheminots au travail en hommage à mon père qui était à VB ( Equipement).

P.R. : Pratiques tu le modélisme en dehors du club ?

F.S. : J’ai un mini réseau à la maison, dans la chambre d’amis que mon épouse a mise à ma disposition à condition que je ne l’encombre pas trop et que je libère l’emplacement si l’on reçoit du monde. C’est un bon compromis




ModuleFS

Le viaduc

 

P.R. : Quels sont tes projets ?

F.S. : Avec Yves nous avons en cours un module junior avec un PN. Par ailleurs j’ai envie de m’engager auprès des jeunes en encadrant le stage prévu à Pâques avec le président pour réaliser des mini modules juniors.

P.R. : Si tu pouvais réaliser un vœux, y a t’il une chose que tu souhaiterais améliorer dans le club ? Ce n’est pas une question piège !!

F.S. : Comme je viens de le dire : que le club s’ouvre aux jeunes car j’aurai aimé avoir cette possibilité dans mon enfance. Peut-être que cela sera possible dans nos futurs locaux ?


DraisineFS
Zoom sur le module de François. Un passionné de la draisine



P.R. : Quel est ton modèle favori ?

F.S. : J’aime le matériel des années 1960 (époque 3). J’adore la BB63500 qui serpentée sur Carcassonne-Quillan la ligne de mes premières amours.

P.R. : Quel va être ton prochain achat ?

F.S. : Mon modèle fétiche un autorail unifié 150cv et sa remorque que j’empruntais plus jeune toujours dans le carcassonnais. J’attends sa sortie avec impatience !


 

ReseauFS


Vue du réseau privé de François


P.R. : François, merci de m’avoir accordé cette interview, j’espère qu’ainsi le club te connaîtra un peu plus.


Posté par mmf34-att à 22:04 - - Permalien [#]